AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 old fashion way. (md)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mabelle Darcy

avatar

VICTIMS : 32
CELEBRITY : serinda swan, la divinité.
© + PSEUDO : timeless + clémence.
YEARS-OLD : vingt-sept années.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS: 2/2 - open.

MessageSujet: old fashion way. (md)   Dim 1 Fév - 17:51

{mabelle darcy}
run boy run
© CREDIT - triskleedits | woodkid
escort girl/tueuse de vampires - bourbon street - 27 ans - fragile human

NOMS, PRÉNOMS - darcy, comme l'homme parfaitement décrit dans ce vieux livre anglais, rédigé par cette demoiselle n'ayant jamais réellement connu les affres de l'amour; cette jane austen. tu n'as rien contre la poésie du terme, il reste assez classique, donnant un petit coté romantique, celui que tu as perdu, celui que tu as abattu. mabelle, un prénom peu commun et pourtant si facile à porter. un possessif et une belle. un assemblage harmonieux et simpliste pour des bilingues français tels que tes parents. un surnom aussi bien qu'un prénom. DATE DE NAISSANCE ET ÂGE - t'es née un radieux matin de mai, de l'année mille neuf cent quatre vingt sept. t'as jamais particulièrement aimé ton anniversaire, te ramenant à tes pires instincts, à tes pires moments. à ce moment. NATIONALITÉ(S), ORIGINES - tu es américaine, pure souche. malgré tes racines françaises par ta mère, tu n'as pas désiré prendre la double nationalité, ton pays étant celui-ci. PAYS DE NAISSANCE - tu es né à los angeles, donc aux état-unis. tu as fuis ta propre ville il y a de cela dix ans, après quelques événements. NOMBRE D'ANNÉE À LA NOUVELLE ORLÉANS - tu vis dans cette petite ville depuis à peine quelques mois. il t'est difficile, depuis que tu as découverte ta véritable nature, de rester longtemps au même endroit. on te repère vite, on te traque vite. tu dois partir, fuir, pour continuer à agir. RANG chasseuse depuis que ton père t'as renseigné sur l'affaire, depuis que cet être t'a menti, depuis qu'il t'a trahi. tu le traques à ta manière, suivant ses déplacements depuis des années, cherchant le moment parfait pour lui enfoncer un pieu dans ce coeur qu'il a de pierre. MÉTIER, ÉTUDES - tu n'as jamais fait grand chose après l'obtention de tes diplômes, tu t'es vite retrouvée propulsée dans ce monde que tu as du apprendre à connaitre, apprendre à déjouer, apprendre à tuer. tu te fais de l'argent sur le compte de tes victimes. un bon compromis. ÉTAT MONÉTAIRE - tu t'en sors par ton métier, qui n'en est pas réellement un. tu survis de cette quête, que tu mènes à ta manière. ORIENTATION SEXUELLE - au fond de toi même, tu es hétérosexuelle, mais il t'est déjà arrivée de forniquer avec des demoiselles pour mieux pouvoir les tuer le moment d'après. les vampires sont une race de libertins. STATUT MATRIMONIALE - libre comme l'air, le coeur en bandoulière, le coeur recouvert de pierre. TRAITS DE CARACTÈRE - rire. énerver. persécuter. combattre. braver. travailler. inventer. réaliser. structurer. réfléchir. moquer. durcir. positiver. séduire. servir. tuer.

which of our parents do we kill first.
Dans cette section, aussi banale que ça peut être, se retrouveront vos tics et manies. Même si votre personnage est quelque peu anormal, il doit certainement avoir quelques choses qui le différencie, propre à lui. On ne demande pas de minimum, ni de maximum. Essayer simplement d'en faire le plus que vous pouvez pour indiquer votre personnage.
humain
( que pensez-vous de la nouvelle orléans et de ces légendes? )
tu n'y aurais jamais cru, ramenant tout à cette envie qu'ont les états-unis de tout tourner en film vivant. tu aurais pensé à des coups montés, à des histoires inventées. aujourd'hui, tu savais qu'elles étaient vrais, que le berceau du vampirisme dans ton pays était ici. et ce n'était pas pour rien que ton entrainement avait duré dix ans à travers le pays avant de te frotter à cette ville. tu savais que sans une parfaite maîtrise, tu allais surement y laisser ta vie.
( croyez-vous au vodoo, ou au créatures surnaturels? )
depuis une décennie, tu as été forcé de croire en leur efficacité. tu as vu en eux cette arme qui retarderait tes proies, cette arme qui t'aiderait à survivre durant le combat. tu n'y croyais pas et pourtant, les effets sont là. tu ne pouvais nier l'existence d'une magie pure, autant que tu ne pouvais nier l'existence de ces êtres étranges.
( avez-vous découvert la vérité à propros de la nouvelle orléans? )
évidemment. la vérité, tu la connais depuis dix ans. tu ne sais plus vraiment comment faire sans, tu te demandes même comment tu as pu y passer à coté autant de temps. elle était pourtant évidente. ton esprit était trop fermé, trop lucide pour comprendre. maintenant, tu vois et tu entends. tu regardes et tu apprends. c'est une question de survie, une question d'avenir. la nouvelle-orléans te terrorise, mais tu as appris à gérer tes peurs depuis que tu étais petite. tu n'avais pas le choix: tu devais les affronter pour les tuer. et gabriel en ferait les frais. il serait tué pour ce qu'il avait fait. de ta main, de ton pieu, de ton fait.
( que pensez-vous des loups-garou, des vampires et des sorcier/sorcières? )
toutes ces créatures surnaturelles ne sont pas à blâmer, beaucoup n'ont rien demandé. ou du moins, seuls les sorciers n'ont rien demandé: on nait avec. les loup doivent tuer pour muter, les vampires doivent être tués. certains le font sciemment, donc sans vraiment le vouloir. chaque cas est différent, mais pour toi, un vampire reste une inlassable sangsue vide qui cherche un hôte à habiter et à tuer, lui pompant jusqu'à la dernière goutte de liquide rouge dans les veines. une situation qui ne pouvait se pérenniser et pour laquelle tu tuerais jusqu'au dernier, si le temps n'était pas compté.

I haven’t lived at all.
Pseudo et Prénom: clémence et pas assez connu pour qu'on me connaisse. Âge: vingt ans. Pays/Fuseau Horaire: gmt+1. Avis/Commentaire: très beau forum, comme à chaque fois ♥. Scénario: non. Avatar: serinda swan. Dédicace/Autre: j'ai hâte de vous connaitre ♥.


Dernière édition par Mabelle Darcy le Dim 1 Fév - 19:00, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mabelle Darcy

avatar

VICTIMS : 32
CELEBRITY : serinda swan, la divinité.
© + PSEUDO : timeless + clémence.
YEARS-OLD : vingt-sept années.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS: 2/2 - open.

MessageSujet: Re: old fashion way. (md)   Dim 1 Fév - 17:51

blood relations always let you down.
|| promise - ben howard.

00. beggining. tu étais là, allongée, nue, libérée, changée. et pourtant, l'âme en peine, vide de ce sens, vide de cette ordre qui jadis régnait. tu étais perturbée, tu ne comprenais pas ce qui venait d'arriver. tu avais saigné, certes, mais pas de là où tu le pensais. ton cou était recouvert d'une épaisse couche d'un rouge mordoré, puant l'excès de fer qui était génétique dans ta famille. une hémochromatose chronique, que tu sentais vraiment bien aujourd'hui. tu ne savais quoi penser, quoi faire, tu ne savais plus si tu devais bouger, pleurer, t'agenouiller; lui demander. c'est quelque chose qui se fait souvent, la morsure au cou, pendant les ébats sexuels? car je suis pas une grande adepte, je n'y connais rien.. tu sembles connaitre tellement de choses et.. il te regardait d'un regard de verre, d'un regard froid comme l'hiver. ton échine dénudée s'en hérissait de peur, d'horreur. tu ne savais quoi penser, tu ne savais comment interpréter. et puis, cette chose, étrange, déconcertante: ses veines noires en dessous de son regard, encadrant ses yeux devenus noirs. tu avais peur, tu craignais la suite des événements. gabriel, c'est moi. s'il te plait, dis-moi ce qu'il se passe. et là, il décidait, d'un revers de la main, de t'envoyer contre le mur d'en face, te propulsant en à peine te touchant. tu ne comprenais pas, sonnée par la chute, sonnée par l'acte. lui qui se voulait si tendre et si innocent, le voilà qui te frappait avec véhémence. les larmes coulaient tandis qu'il s'approchait de toi. ce monstre que tu ne reconnaissais pas. il t'agrippait violemment par le cou, te collant à nouveau contre le mur, les yeux injectés de ses veinules foncés. tu divaguais, tu voyais ta vie défiler. gabriel, s'il te plait, ne me fais pas de mal.. je suis désolée. gabriel, c'est moi, c'est mabelle, c'est moi! tu fermais les yeux, ne voulant plus regarder cette atrocité de si près. c'est alors que l'étreinte autour de ton cou se défit. c'est alors que tu courrais sur ton lit, agrippant au passage une couverture pour t'enrouler dedans et tu sortis de cette chambre d'enfant. tu hurlais, pour réveiller tes parents. l'être te suivait, doucement, persécutant, marchant dans tes pas. tu hurlais, tu criais, tu cherchais de l'aide. c'est alors que tu vins tambouriner sur la porte de la chambre de tes parents. les larmes coulaient, la peur te faisait trembler. tu frappais à t'en faire saigner les poignets. mauvaise idée, mais tu ne savais pas; à l'époque, tu ne connaissais pas. jusqu'à ce que la porte s'ouvre sur un père armé jusqu'au dent, en possession d'une arbalette chargée de flèche immense et l'autre main tenant un bout de bois taillé. tu te baissais, tu criais d'autant plus fort. tu entendis un sifflement dans l'air, l'une des flèches était partie. elle avait heurté le torse de ton amant, le transperçant, le faisant reculer à nouveau. tu voyais son sang, coulait jusqu'à ses hanches, sans qu'il ne geigne, sans qu'il ne se plaigne. ses yeux semblaient reprendre cet éclat humain, mais la bête était encore là. tapis dans le noir de ce regard. ton père lançait son bout de bois, qui vint lui aussi heurter la poitrine de ton ami. tu n'arrivais plus à pleurer, plus à crier. tu étais là, à regarder l'horreur. et le regard de gabriel se posait sur toi, impeccable. et puis, en un éclair, il disparut. cette sensation d'un coup de vent, glaçant l'âme, te passait à coté. ton père te prit dans ses bras et te guidait jusqu'à la salle de bain pour t'enlever le sang de ton cou. il semblait parler, mais tu n'entendais pas. tu n'entendais plus rien à part le sang cogner sur tes temps. tu réfléchissais. tu cherchais. une explication lucide pouvait-elle sortir de tout cela? tu ne savais pas. tu ne pensais pas. tu ne pensais plus. tu ne savais plus. tu regardais ton père sans le voir, sans même l'apercevoir. une silhouette gesticulant, touchant ta peau, murmurant des mots te passait devant les yeux. tu la suivais, mais tu n'étais plus sure de cette réalité non plus. tout ce que tu savais, c'est que tu venais de voir un monstre, un vrai. c'est alors que ton esprit fit cette jonction rapide; tu retins ton souffle. ta vision semblait s'améliorer, fixant ton père. c'était un vampire, c'est ça? ce truc qu'on nous raconte dans les contes qui font peur. et tu avais vu juste.
cette soirée avait changé ta vie, te transportant sous plusieurs angles du monde de l'enfance au monde des grands. autant sexuellement que mystiquement parlant, la soirée de tes dix-huit était à marquer au fer blanc.

102. garret milkovich. un homme. ou plutot une enveloppe humaine. un de plus, que tu regardais là, étendu, le teint blafard et les veines noircis par le sang pourri. tu étais là, allongé, vêtu de cette chemise que tu lui empruntais et dont il n'aurais plus jamais besoin. tu fumais, tirais sur ta cigarette à grande inspiration, à grande expiration. tu regardais ce corps, étendu, avec ce pieu de bois enfoncé au niveau de son coeur. tu avais réussi à t'amuser et à tuer. tu t'en voulais, parfois. et puis, tu repensais à l'être atroce qui t'avait volé ta virginité. à ce gabriel qui t'avait presque tué. tu tirais sur ta cigarette à nouveau, avant de lancer le mégot sur le corps froid et livide qui trainait. le temps que la flamme prenne, tu aurais le temps de le dépouiller et tous ces biens. une montre magnifique, des liasses de dollars pleins les poches, un coffre-fort au milieu de l'appartement que tu fis sauter en un rien de temps. tu connaissais ton métier. tu rigolais, t'en mettais pleins les poches. le temps que la chambre soit en feu, tu avais déjà quitté le batiment, pris le téléphone jetable en main, et composé ce numéro terrible à trois chiffres. 911? oui bonsoir, venez vite, un incendie s'est déclaré dans un bâtiment! au croisement de bellaire et newcastle. oui, vite, des gens sont surement dedans! ta voix paniquée te faisais doucement rire. avec le temps, tu avais appris à feindre tout type de ressenti. tu jetais le téléphone et attendais d'entendre les sirènes des pompiers pour partir. tu souriais, malgré le mal que tu avais causé. la ville allait devoir payer pour réparer les dommages causées. mais houston pouvait se le permettre, car un vampire de moins trainerait dans le quartier. tu sortais ton portable personnel et appuyais sur la première touche. john? c'est moi. dis à caleb et aux filles de faire leurs valises. on se casse d'ici. tu raccrochais, et continuais de marcher vers cet appartement qui allait être en effervescence à ton retour. vous quittiez la ville pour suivre cette piste, cette traînée de poudre que tu détestais perdre. tu savais qu'il était à la nouvelle-orléans, et cette fois-ci, tu espérais bien que ta traque d'une décennie aller enfin finir. tu avais assez d'expérience, assez de vampire tués à ton compteur pour te mesurer à lui. tu le savais, tu le sentais au fond de tes tripes.


Dernière édition par Mabelle Darcy le Lun 2 Fév - 11:53, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyes Crowells

avatar

VICTIMS : 116
CELEBRITY : joseph morgan.
© + PSEUDO : shadowcat (© uc et tumblr).
YEARS-OLD : twenty-seven yo.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS: 2/3 - open.

MessageSujet: Re: old fashion way. (md)   Dim 1 Fév - 17:56

Serinda
Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mabelle Darcy

avatar

VICTIMS : 32
CELEBRITY : serinda swan, la divinité.
© + PSEUDO : timeless + clémence.
YEARS-OLD : vingt-sept années.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS: 2/2 - open.

MessageSujet: Re: old fashion way. (md)   Dim 1 Fév - 18:08

je me sens un peu seule en humaine, mais ça va le faire! et serinda, trop parfaite, je veux la jouer depuis un moment, puis le rôle que j'ai en tête lui colle à la peau bref
merci beaucoup!

_________________
promise □ and meet me there, bundles of flowers, we wait through the hours of cold. winter shall howl at the walls, tearing down doors of time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyes Crowells

avatar

VICTIMS : 116
CELEBRITY : joseph morgan.
© + PSEUDO : shadowcat (© uc et tumblr).
YEARS-OLD : twenty-seven yo.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS: 2/3 - open.

MessageSujet: Re: old fashion way. (md)   Dim 1 Fév - 18:12

J'espère que les gens vont rapidement remplir les rangs, je trouve les humains tellement pleins de ressources ! Et en chasseuse, elle va gérer, j'adore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare DeMaggio
WHAT EVIL IS YOUR BEAUTY YET TO CAUSE.
avatar

VICTIMS : 221
CELEBRITY : danielle campbell.
© + PSEUDO : © myself (coyotes, clau)
YEARS-OLD : twenty-two yo.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: old fashion way. (md)   Dim 1 Fév - 19:05

Je suis d'accord avec Reyes, les humains gèrent tellement dans The Originals. Team Human.
Bienvenue sur le forum.

_________________
she's more fierce then you think. her venom is more deadly than a snake. she'll reduce you to ashes, she'll broke your heart in the m o s t beautiful way possible / ©️ ALLYSARGNT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plentyofmonsters.forumactif.org
Clare DeMaggio
WHAT EVIL IS YOUR BEAUTY YET TO CAUSE.
avatar

VICTIMS : 221
CELEBRITY : danielle campbell.
© + PSEUDO : © myself (coyotes, clau)
YEARS-OLD : twenty-two yo.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: old fashion way. (md)   Dim 1 Fév - 21:35

L'orientation m'a tué.
Un détail, les humains qui ne sont pas sorcier le peuvent pas pratiquer le vodoo, donc à moins d'avoir un sorcier avec elle, c'est impossible. Wink

Je valide, j'ai adoré l'histoire. Je pouvais réellement la voir tambouriner sur la porte avec les cheveux dans le visage.

_________________
she's more fierce then you think. her venom is more deadly than a snake. she'll reduce you to ashes, she'll broke your heart in the m o s t beautiful way possible / ©️ ALLYSARGNT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plentyofmonsters.forumactif.org
Mabelle Darcy

avatar

VICTIMS : 32
CELEBRITY : serinda swan, la divinité.
© + PSEUDO : timeless + clémence.
YEARS-OLD : vingt-sept années.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS: 2/2 - open.

MessageSujet: Re: old fashion way. (md)   Lun 2 Fév - 4:59

à dire vrai, je me suis éclatée à écrire cette fiche, donc je suis contente qu'elle plaise pour le voodoo, ouip j'avais compris, je pense que mabelle pourrait avoir quelques keupines sorcières pour l'aider de temps en temps, donc de là elle aurait pu voir toute l'efficacité tout ça!
ahah, j'ai écrit tout ça dans la nuit (enfin, 2h du matin quoi ) et j'étais trop en stress après, genre je sursautais à chaque petit bruit dans la maison, c'était dément
merci beaucoup en tout cas

_________________
promise □ and meet me there, bundles of flowers, we wait through the hours of cold. winter shall howl at the walls, tearing down doors of time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: old fashion way. (md)   

Revenir en haut Aller en bas
 

old fashion way. (md)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Video] Tokio hotel Audi Fashion Festival Singapore 2010
» [PANINI AMERICA] The King Of Fashion
» Stardoll, star fame fashion...and Michael!!
» NOUVEAU SITE DE T-SHIRTS FASHION ET CLUBBING
» Fashion addict...ou pas !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: EVERY MOTHER'S SON :: VERSION 1-