AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 You're never going to keep me down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthelme Kaolteh

avatar

VICTIMS : 11
CELEBRITY : Dane DeHaan
© + PSEUDO : © Shiya
YEARS-OLD : 25 ans

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: You're never going to keep me down   Sam 7 Fév - 17:06

{anthelme callum kaolteh}
Well I'm just a slave unto the night
Now remember when I told you that's the last you'll see of me
©️ danedehaanorg - TUMBLR | LYRICS
propriétaire du Vieux Carré - royal street - 304 ans - immortal vampires

NOMS, PRÉNOMS - kaolteh un nom si ancien qu'on pourrait penser qu'il n'existe plus, le seul dernier détenteur de ce patronyme est ce cher monsieur anthelme un prénom tout aussi ancien que son nom de famille, un prénom à consonance germanique, Ans désigne les Dieux Ases, des divinités Germaniques, tandis que helm signifie casque, plus formellement le casque des Dieux callum est un prénom qu'il a obtenu vingt cinq ans après sa naissance, par son créateur, il ne le mentionne jamais DATE DE NAISSANCE ET ÂGE - 22 janvier 1710, ce qui lui fait trois cent quatre ans, la nuit était si froide qu'elle a emporté la vie de sa mère avec elle ÂGE EN APPARENCE - vingt cinq ans NATIONALITÉ(S), ORIGINES - son père était Écossais, et sa mère Allemande, mais il a la nationalité française . PAYS DE NAISSANCE - Allemagne NOMBRE D'ANNÉE À LA NOUVELLE ORLÉANS - deux cents soixante dix neuf, il y est arrivé l'année de sa transformation et ne l'a pas quitté depuis TYPE DE SANG - humain. RANG - élite / représentant MÉTIER, ÉTUDES - il est le propriétaire du Vieux Carré, ce qui correspond totalement à son tempérament du monsieur qui ne sait pas vivre dans son temps ÉTAT MONÉTAIRE - Particulièrement aisé, mais il ne s'en vante pas, il est plutôt radin et préfère ne pas exposer son argent pour ne pas qu'on le lui en quémande ORIENTATION SEXUELLE - si le garçon se laissait aller à ouvrir son cœur à ce type d'émotion, il pourrait aimer aussi bien les hommes que les femmes STATUT MATRIMONIALE - Célibataire de longue date, très longue date... TRAITS DE CARACTÈRE - bipolaire † maniaque † stressé † hystérique † violent † méfiant † hyperactif † minutieux † renfermé † direct † charismatique † manipulateur † égoïste † très intelligent † imbu de lui même † sombre † avide de tout † menteur † fier † misanthrope

   
which of our parents do we kill first.
Anthelme est un garçon qui ne sait pas vivre dans son temps, il est vieux jeu. On dirait même qu'il prend un malin plaisir à montrer à tout le monde qu'il vit à une autre époque. Il porte de vieux vêtements, n'utilise rien de technologique. Ne vous méprenez pas, il aime découvrir le futur, mais il aime aussi le temps passé † Il ne sait pas que Bastille est revenue en ville † Il est représentant de l'élite depuis un petit moment déjà, avant même que Bastille ne parte d'ici † C'est un garçon qui n'est jamais content, il n'aime quasiment rien et râle beaucoup † Au final, il a décidé de se couper de son humanité seulement parce qu'il a eu un chagrin d'amour, c'est un peu un garçon capricieux † Il a beaucoup changé depuis que Bastille l'a trahi, avant, il était simplement froid et distant avec tout le monde. Maintenant, c'est un garçon sarcastique, et très anxieux † Il est capable de réparer tout et n'importe quoi. Il passe son temps à récupérer des vieux objets qu'il retape † Il adore les pigeons, il tient d'ailleurs en pigeonnier sur le toit du Vieux Carré, mais, comme tout le reste, c'est son petit secret † Il ne fume pas, il ne voit pas et il ne mange jamais de nourriture humaine † Il adore dessiner et peindre. C'est un garçon très passionné par l'art, mais peu de personne ont la chance de connaître cette partie de lui † C'est un garçon qui ne vit que pour son profit. Chaque action qu'il entreprend, chaque fois qu'il ouvre la bouche pour parler à quelqu'un, c'est qu'il y a quelque chose à la clef † C'est un garçon très dédaigneux qui n'accorde pas beaucoup de mérite aux autres, il est très solitaire et renfermé, et il ne fait jamais confiance en personne † Le rôle de représentant ne lui plaît seulement parce que cela lui donne du pouvoir, mais il joue quand même le rôle à la perfection † Sa fierté n'a pas de plafond, il pense réellement qu'il vaut plus que tout le monde † Il ne croit pas en la gentillesse et la générosité, peut être simplement parce que lui-même ne sait pas en faire preuve † Au final, avouons-le, il est maniaco-dépressif † Il possède une bague qui lui permet de sortir en plein jour † Il n'a jamais goûté de sang animal † Il ne s'est réellement jamais battu avec une autre créature que des vampires, il n'est d'ailleurs pas très doué en bagarre

vampire
( quand avez-vous appris pour l'existence des vampires? )
Je n'ai connu l'existence des vampires qu'après avoir été transformé en l'un des leurs. Mon père et moi, nous vivions reclus dans une campagne profonde et à la mauvaise réputation. C'était le début du dix huitième siècle, et nous passions notre temps à labourer des champs à peine fertiles. A cette époque, j'étais loin de développer mes qualités intellectuelles, je n'étais qu'un pauvre ignorant du monde. Je n'y connaissais rien en surnaturel, ni mon père, alors quand j'ai vu ce que j'étais devenu, j'ai cru pendant un moment que j'étais un dieu. On m'a rapidement ramené sur Terre, à ce que j'étais réellement, désormais.
   ( qui vous a transformé, et comment êtes-vous mort? )
La femme qui m'a transformé s'appelle Bastille, je n'ai jamais su son nom de famille, ni son âge, ni même rien de son passé. Elle ne m'a pas donné de son propre sang, mais celui de son compagnon. C'est ce dernier qui m'a attaqué dans le but de boire mon sang, il a pris un malin plaisir à me faire courir dans les bois, comme si je n'étais rien d'autre qu'une proie. Et au moment où il allait me mordre, elle s'est interposée et a décidé de me faire boire son sang. Et alors que, à moitié conscient, elle faisait couler son sang dans ma bouche, elle me répétait que j'étais destiné à une vie meilleure que celle que j'avais jusqu'ici, que je valais plus. J'ai rapidement compris ce dont elle voulait parler, mais sur le moment, j'avais si peur que je voulais mourir. Elle m'a tué de la façon la plus simple qui soit, en me brisant la nuque. Bastille a tout été pour moi, une mère, une sœur, une étrangère, l'amour de ma vie, une amante, une ennemie.
   ( comment vivez-vous avez ces sens et sentiments plus aigu, dont la soif pour le sang? )
Au début, c'était une expérience si intense qu'elle m'obsédait, j'en voulais plus, encore plus, moi qui n'avait rien ressenti lors de ma vie humaine mise à part la fatigue et l'effort. Cela m'a pris plus de dix ans avant de comprendre que je n'étais pas un dieu, non seulement j'étais plus fort et plus habile physiquement, mais non seulement, le fait d'explorer le monde m'avait permis d'ouvrir complètement mon esprit et libérer toute l'intelligence dont j'étais doté. Pour ce qui étaient des sentiments, Bastille m'a aidé à en explorer toutes les nuances, et c'était magnifique, au début. La passion mélangée à la haine, au désir, à l'amour, tout ça donnait l'impression d'être tellement vivant. Maintenant, c'est différent, je ne veux plus de tout ça, la force physique est toujours agréable, mais les sentiments, les émotions, ce ne sont qu'un fardeau alors je les empêche de m'atteindre.
La soif de sang n'a jamais été un problème, c'est un plaisir comme un autre. Humain, je n'avais jamais rien connu d'autre que mon père, la solitude, ou la violence des passants malhonnêtes, des voleurs ou des violeurs. Je ne savais pas ce qu'était la sociabilité, je ne me suis jamais senti proche des autres humains alors, une fois transformé, je ne me trouvais plus aucun point commun avec eux. Boire leur sang n'est qu'une formalité, ils ne me servent qu'à cela.
   ( que pensez-vous des loups-garou et des sorcier/sorcières? )
Eh bien, peu importe ce que j'en pense à la base, je me garde bien de le signifier aux autres. Après tout, c'est mon boulot de faire le lien entre ces espèces et l'élite des vampires. C'est moi qu'on envoie dans le bayou, ou auprès des sorcières, dès qu'il faut discuter de quelque chose. Je suis le visage des Originels, de l'élite, je dois être bien présenté, me montrer sympathique et respectueux. Et God, ce que c'est difficile. Nous sommes tous là, avec nos capacités surhumaines, à se côtoyer en prétendant ou non s'apprécier. Arrêtons de rire quelques minutes, nous, les vampires, sommes immortelles, rien n'est censé nous empêcher de vivre jusqu'à la fin des temps, sauf eux, ces deux autres espèces, ils sont notre plus grande menace. Je ne compterais pas ces petits chasseurs d'humains, après tout, cette race inférieure n'a que peu de chance, je ne les ai jamais estiméx. Les loups-garou et ces êtres utilisant la magie, il faut s'en méfier, et vaut mieux éradiquer ce dont on se méfie si on veut parvenir à vivre tranquillement.

 
   
I haven’t lived at all.
Pseudo et Prénom: héhéhéhé Disturb    Âge: 21 ans Pays/Fuseau Horaire: France Avis/Commentaire: j'ai déjà donné mon avis une fois    Scénario: nop Avatar: Dane DeHan Dédicace/Autre: cassedédi à vous tous  

_________________
Let the sky fall
when it crumbles


Dernière édition par Anthelme Kaolteh le Dim 15 Fév - 11:43, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthelme Kaolteh

avatar

VICTIMS : 11
CELEBRITY : Dane DeHaan
© + PSEUDO : © Shiya
YEARS-OLD : 25 ans

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Sam 7 Fév - 17:06

blood relations always let you down.

First kiss just like a drug under your influence
Je la vois clairement, devant moi, elle vient de lui trancher la tête. Je suis complètement abasourdi, je ne sais pas quoi dire, j'ai envie de m'enfuir, mais je ne me sens pas encore assez bien. Quelque chose m'encre dans le sol, un mal-être que je n'arrive toujours pas à identifier. Cependant, il y a une chose que je sais, ce mal-être, c'est cette femme qui pourra le combler. Je ne sais plus depuis combien de jours je suis coincé dans cette forêt. La femme regarde le corps inerte de celui que je pensais être son compagnon. Puis elle se tourne vers moi. « Tu as encore soif ? » Oui, je hoche la tête immédiatement. Elle me fait boire quelque chose, du sang. Mais tout s'embrouille. Je ressens tellement de choses d'un coup dont je ne connais même pas leur source que je suis incapable de réfléchir et de penser.
Les jours se suivent, et je prends enfin des forces. C'est comme recommencer à vivre, redécouvrir le monde, partir de rien. Les portes d'un monde plus grand s'ouvrent à moi. Nous voyageons, mais j'ai cru comprendre qu'il y a un endroit où elle voudrait m'emmener pour que nous y restions un moment. Je m'en fiche, je peux bien la suivre où elle veut tant qu'elle me fait découvrir ce que je suis devenu. Tout m'obsède, mes capacités, mes ressentis, le sang. Tout paraît si facile à atteindre, je n'ai plus aucune limite.
Je ne sais rien de Bastille, mais elle est le socle qui me permet de m'élever aussi haut. Elle est tout pour moi. Je ne sais toujours pas pourquoi elle a décidé de tuer son compagnon, quelques jours après ma renaissance. J'ai eu beau lui poser des questions, elle ne m'a jamais répondu. La plupart du temps, lorsque je lui pose des questions auxquelles elle ne veut pas répondre, nous finissons par nous battre. Mais j'aime ces combats, ce sont, dans mon esprit, de grands combats de titans, des combats de Dieux. Nous nous frappons encore et encore, sachant que rien ne pourra nous tuer. Cela peut durer des heures, et lorsque nous nous lassons de faire comme si nous frappions dans un sac de sable, nous nous allongeons, l'un à côté de l'autre. Elle va passer ses doigts le long de mon bras, et les frissons qui gagneront tout mon corps me feront perdre l'esprit dans un dédale de plaisir, lequel je ne me gênerais pas pour assouvir.

Everything that kills me makes me feel alive

Il ne me faut qu'une trentaine de secondes pour la trouver. Les rues de la nouvelle-Orléans n'ont plus aucun secret pour moi, étant donné que je les arpente depuis plus de deux cents ans déjà. Elle est là, allongée au sol, elle tient la tête d'un homme sur ses genoux, elle le berce, comme elle l'a fait avec moi. Je place mes mains derrière mon dos, et je l'observe de loin, posté à quelques mètres d'elle. J'ai l'impression d'avoir déjà vu cette scène, mais d'un autre point de vu. J'ose croire que je me trompe. « Callum, approche... » Sa voix se fait lancinante, elle a ce même ton lorsque nous sommes allongés l'un à côté de l'autre et qu'elle passe ses doigts sur ma peau. Cette voix est tellement assimilée à cette situation qu'un frisson de désir me parcourt le corps. J'avance d'un pas, mais pas plus. « Bastille, qui est-ce ? » Elle relève enfin les yeux vers moi. Il y a quelque chose dans son regard qui me donne l'impression d'avoir face à moi une totale étrangère. « Qui est-ce ?! » Je hausse le ton, mais je n'ai même pas le temps de finir ma phrase, qu'elle se tient devant moi, et qu'elle a une main serrée autour de ma gorge. Ce n'est pas la colère que je connais, ce n'est pas celle qui prédit un débat amoureux, ce n'est pas celle qui entretient la passion entre nous. « Donne-moi ton sang, Callum. » Quelque chose se brise en moi. Et c'est mon cœur, l'organe essentiel à la vie humaine, le mien est pourtant mort il y a bien longtemps, je ne le pensais pas capable de se briser à nouveau. Mais il comprend, tout comme moi, la déesse qu'est Bastille. Une fois que je lui aurais donné mon sang, elle va tuer, tout comme elle a tué son ancien compagnon. « Pourquoi tu fais ça, Bastille ? Tu es lassée de moi ? » Elle me jette un regard dédaigneux, mais elle ne prend pas la peine de me répondre. Mon regard se fait dur, je ne sais pas d'où me vient ce courage de lui tenir tête dans un moment pareil. « Pourquoi tu ne lui donnes pas ton propre sang ? » Elle ne sourit pas, et je me rends compte qu'elle ne s'est jamais montrée aussi froide. C'est simple, elle a fait tomber le masque. « Il est trop précieux pour une créature tel que lui. » Elle regarde avec un air avide l'homme étendu sur le sol. J'attrape son poignet fermement. « Lâche-moi, je vais le faire. » Elle me lâche immédiatement, satisfaite. Elle passe sa main dans mes cheveux. « C'est bien... » J'essaye de me rappeler le comportement qu'avait eu son ancien compagnon, celui qu'elle avait assassiné devant moi. J'essaye de me rappeler quelles avaient été ses erreurs. Je me penche au dessus de l'homme à peine vivant. Je ne prends pas réellement la peine d'étudier les traits de son visage, ni même de savoir si je le connais ou si je l'aurais déjà croisé. Je me mords le poignet, assez profondément pour que le sang coule, et j'attrape le visage de l'homme d'une main, exerçant une pression sur sa mâchoire pour qu'il ouvre la bouche. Je place mon poignet au dessus de sa bouche et attends que le sang coule. Au bout de plusieurs gouttes, l'homme se met à tousser et à gémir. Bastille a son visage à quelques centimètres du mien et de celui de l'homme, elle regarde comme une enfant fascinée devant un jouet. « Encore, encore... » Je réfléchie, sans cesse, mon cerveau n'a jamais autant fonctionné qu'à cet instant. Jamais je ne lui donnerai le plaisir de faire avec moi ce qu'elle a sûrement fait avec tous ses anciens compagnons. D'un coup, elle me repousse violemment, et je suis éjecté plusieurs mètres plus loin. Elle tient le visage de l'homme entre ses mains, et je n'ai pas besoin de l'entendre pour savoir ce qu'elle lui dit. Sûrement ce qu'elle m'a dit à moi-même le jour de ma mort. Je sais qu'elle observe chacun de mes gestes, et m'enfuir ne suffirait pas à la décourager à me tuer de nouveau. Un plan vient enfin à moi, c'est un peu risqué, et c'est sûrement loin de marcher, mais il vaut mieux tenter. Discrètement, très lentement, je regarde dans la direction du bayou, et j'essaye d'estimer, étant donné qu'il n'est pas très loin, si j'arriverai à y arriver avant, et surtout, avec un handicap. Au moment où je me tourne de nouveau vers elle, je sais à son regard en coin sur moi, qu'elle-même sait que je vais agir. Alors, avant qu'elle ne bouge, je me rue sur elle et la pousse violemment, tout comme elle l'avait fait avec moi quelque secondes auparavant. Je ne prends pas la peine de regarder si elle est déjà debout ou non, j'attrape le corps agonisant de l'homme, le place sur mon épaule et part en courant vers le bayou. J'ai toujours été très rapide, mais avec un poids en plus, mes scores sont différents. Je la sens derrière moi, mais j'arrive tout de même avant elle, d'à peine quelques secondes. Mais assez pour qu'elle me voit jeter le corps de son nouveau précieux compagnon dans l'eau noir du bayou. Elle hurle à côté de moi, mais elle plonge. Comme je m'y attendais. Elle est obnubilée par ce nouvel homme, comme si il l'avait ensorcelé, je ne sais pas pourquoi, peu importe maintenant, c'est ma corde de sortie.
Je ne sais pas quoi faire, dois-je quitter la Nouvelle-Orléans ? M'enfuir ? Il est déjà trop tard, le jour va se lever, je dois aller me cacher. Passer la journée à l'abri, elle ne pourra pas venir me chercher. Mais au final, je n'ai pas eu besoin de m'enfuir, elle n'est jamais venue me chercher, c'est elle qui s'est enfuie. Ou bien, elle est morte, incapable de se trouver un abri à temps. Peu importe, maintenant, je me suis fermé à tout ça, à tous ces sentiments humains qui m'ont conduit jusqu'à ma plus grande perte et la plus grande trahison de ma vie.



Libre pour des liens Ma boîte MP vous est totalement ouverte

_________________
Let the sky fall
when it crumbles


Dernière édition par Anthelme Kaolteh le Dim 15 Fév - 11:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cora Laroche

avatar

VICTIMS : 12
CELEBRITY : eliza taylor.
© + PSEUDO : ©crick. sparks, laura.
YEARS-OLD : twenty-three years old.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Sam 7 Fév - 17:54

daaaaane! excellent choix.
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche.

_________________
Bite chunks out of me you're a shark and I'm swimming, my heart still thumps as I bleed and all your friends come sniffing. Triangles are my favorite s h a p e, three points where two lines meet. Toe to toe, back to back, let's go, my love; it's very late, until morning comes, let's tessellate. / ALT-J.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmeline Laroche

avatar

VICTIMS : 95
CELEBRITY : felicity jones.
© + PSEUDO : © coyotes + mari.
YEARS-OLD : twenty-six years old.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS: 2/3 (euphie)

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Dim 8 Fév - 9:04

dane en vampire, c'est tellement parfait
bienvenue parmi nous, j'aime le pseudo, le personnage, tout

_________________
Do not go gentle into that good night, old age should burn and rave at close of day; rage, rage against the dying of the light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare DeMaggio
WHAT EVIL IS YOUR BEAUTY YET TO CAUSE.
avatar

VICTIMS : 221
CELEBRITY : danielle campbell.
© + PSEUDO : © myself (coyotes, clau)
YEARS-OLD : twenty-two yo.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Lun 9 Fév - 21:36

(re)Bienvenue chez toi! T'as vu ce bg de vamp?

_________________
she's more fierce then you think. her venom is more deadly than a snake. she'll reduce you to ashes, she'll broke your heart in the m o s t beautiful way possible / ©️ ALLYSARGNT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plentyofmonsters.forumactif.org
Anthelme Kaolteh

avatar

VICTIMS : 11
CELEBRITY : Dane DeHaan
© + PSEUDO : © Shiya
YEARS-OLD : 25 ans

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Sam 14 Fév - 6:56

Merci à vous trois
Ah j'avais commencé à écrire ma fiche et mon PC a planté, j'ai tout perdu On s'y remet

_________________
Let the sky fall
when it crumbles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael DeMaggio

avatar

VICTIMS : 58
CELEBRITY : Robbie Ameel
© + PSEUDO : greyguizmo
YEARS-OLD : 28 ans

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Sam 14 Fév - 9:04

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour la réécriture.

_________________
" Nobody can go back and start a new beginning,
but anyone can start today and make a new ending. "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyes Crowells

avatar

VICTIMS : 116
CELEBRITY : joseph morgan.
© + PSEUDO : shadowcat (© uc et tumblr).
YEARS-OLD : twenty-seven yo.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS: 2/3 - open.

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Dim 15 Fév - 8:09

Bienvenue et bon courage !
Pauvre toi, c'est horrible quand ils font ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthelme Kaolteh

avatar

VICTIMS : 11
CELEBRITY : Dane DeHaan
© + PSEUDO : © Shiya
YEARS-OLD : 25 ans

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Dim 15 Fév - 10:01

Merci à vous deux
Je suis en train de réécrire, mais c'est tellement pas comme c'était pour la première fois

_________________
Let the sky fall
when it crumbles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare DeMaggio
WHAT EVIL IS YOUR BEAUTY YET TO CAUSE.
avatar

VICTIMS : 221
CELEBRITY : danielle campbell.
© + PSEUDO : © myself (coyotes, clau)
YEARS-OLD : twenty-two yo.

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Dim 15 Fév - 14:02

Je valide. I love you

_________________
she's more fierce then you think. her venom is more deadly than a snake. she'll reduce you to ashes, she'll broke your heart in the m o s t beautiful way possible / ©️ ALLYSARGNT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plentyofmonsters.forumactif.org
Anthelme Kaolteh

avatar

VICTIMS : 11
CELEBRITY : Dane DeHaan
© + PSEUDO : © Shiya
YEARS-OLD : 25 ans

H O L Y C R A P
RELATIONSHIPS:
DISPONIBILITÉS:

MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   Jeu 19 Fév - 11:03

Merci beaucoup

_________________
Let the sky fall
when it crumbles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You're never going to keep me down   

Revenir en haut Aller en bas
 

You're never going to keep me down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: EVERY MOTHER'S SON :: VERSION 1-